Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Vous pensiez qu'il n'y a rien de plus pénible que les parents exhibitionnistes qui mettent une échographie en photo de profil, vous font vivre l'accouchement heure par heure et s'extasient ensuite sur chaque caca de leur rejeton ? (sur ce dernier point, je comprends : je m'extasie également. Mais je m'abstiens d'en faire un compte-rendu détaillé sur Facebook).

Je crois qu'il y a pire : les parents transfigurés par la naissance de leur enfant. Et par extension, dans votre entourage, tous ceux qui estiment que vous devriez être transfiguré par votre nouveau rôle de Parent qui vous définit avant tout à présent.

Les Maintenant tu comprends, les Ouh la la comment peux-tu plaisanter avec un congélateur, les Tu parles encore du cul ?!! me fatiguent ; il était hors contrat pour moi de devenir chiante en devenant mère (je suis juste devenue fatiguée, mais j'ai bon espoir que ça finisse vers s'arranger) (vers les six ans de Toute Petite Taupe).

Et puis on vous raconte aussi que la naissance d'un bébé est une vraie épreuve pour un couple. Ce n'est pas faux : le manque de sommeil rend irritable, les cris d'un bébé inconsolable vous épuisent nerveusement (voire vous brisent carrément le cœur), donc vous n'êtes pas le plus disponible possible pour échanger sereinement avec votre moitié. Votre accouchement a laissé suffisamment de cicatrices pour vous laisser appréhender les rapports sexuels (et il faut avouer que ce ventre qui pendouille n'est pas du plus bel effet).

Mais vous les reprenez tout de même, et au bout de quelques instants plus rien d'autre ne compte que cette étreinte. Vous laissez pleurer le bébé qui s'est réveillé et allez au bout de votre votre petite affaire sans la bâcler pour autant (j'ai le sens des priorités dans la vie : un le cul, deux tout le reste). Vous vous reposez l'un sur l'autre quand vous n'en pouvez plus. Vous êtes attentif l'un à l'autre. Quand vous regardez votre bébé, vous êtes fasciné et émerveillé. Quand vous regardez votre partenaire, vous êtes émerveillé également et vous êtes conscient de la chance immense de l'avoir dans votre vie. Vous le lui dites. Il pense la même chose.

C'est sûr, j'ai à présent la responsabilité d'un petit être qui me suivra jusqu'à mon dernier jour, même si ce petit être mesure un jour 1,80m pour 180kg (ça c'est s'il continue sa croissance 1cm = 1g). Mais comme Julio, dans le fond, je n'ai pas changé.

Published by Chipolata -

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog