Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Depuis ma reprise... même si ces derniers jours, j'étais au bord de la crise de nerfs jusqu'à finir ma semaine de boulot vendredi à 22h30, en train de bosser en serrant les fesses (et ce n'est pas une figure de style) (merci à toi, amie Gastro).

Et enfin, ENFIN je peux me sentir en vacances, ces quatre semaines de travail m'ont semblé quatre ans (c'est ce que je réponds à mon Chef quand il me dit que je lui ai tellement manqué qu'il a l'impression que j'ai pris trois années de congé parental).

Je me suis incroyablement fatiguée, mon cerveau fonctionne à mille à l'heure, tout le temps, j'ai l'impression d'être devenue ultra efficace, dans tous les domaines de ma vie. Bien sûr, quand je tiens Toute Petite Taupe dans mes bras, je m'en fous d'être efficace. Je veux juste renifler son odeur de bébé qui sent bon (ou qui pue, selon les moments), lui faire des bisous sur les joues et des chatouilles sur les pieds. Dès qu'il se couche, je commence à tout planifier, anticiper, et ressasser également.

Ce qui n'est pas forcément négatif : plus la fin de l'année se rapproche, et plus je repense à cette année 2013 qui a commencé en fanfare avec, le 4 janvier, la découverte de ma grossesse jusqu'à la naissance mi-septembre de Toute Petite Taupe. Un rapprochement incroyable avec ma mère. Des amitiés qui comptent toujours aussi fort. Un amour, ce que je ne concevais même pas, qui a encore grandi pour Petite Taupe. Une augmentation, une promotion. Toujours beaucoup de rires, et de sourires.

Des larmes également, le cœur serré pour ma grand-mère qui a définitivement perdu la tête, et pour celle que j'ai suivie dans toute son agonie. Et de la tristesse, de la colère, de l'effroi pour ce qu'ont vécu des gens qui m'entourent, proches ou pas. J'ai toujours eu l'impression de mériter un peu la chance que j'ai dans la vie. C'est peut-être vrai. Mais j'ai compris que la vraie malchance, elle, on ne la mérite jamais. Jamais.

Published by Chipolata -

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog