Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Quand je suis en déplacement, j'arrive en général dans la soirée sur le lieu du crime. Si je suis d'humeur taquine, je vais chercher un resto ; si je suis flemmarde, je vais à celui de l'hôtel (et si je suis en mode larve ultime, j'appelle le room service).

Ce soir, j'ai posé ma valise et ma béquille à 21h30 dans ma chambre. Le réceptionniste me promet un excellent restaurant (le menteur, c'était juste très bon). Quand je suis arrivée dans la salle, j'ai vu ça :

 http://imgll.trivago.com/uploadimages/57/53/5753469_l.jpeg

Le genre "toi, si tu prends plus qu'une entrée, tu exploses ton forfait repas".

Je l'ai explosé (il faut vivre dangereusement) tout en m'adonnant à de sains lectures (le Figaro, bizarrement ils n'avaient que ça) (et du coup j'ai bien ri).

Je suis retournée dans ma chambre pour profiter de la bouilloire électrique (gratuite, à la différence du mini-bar) (toi aussi, rejoins le club des radins en vadrouille).

22h51, je finis enfin de bosser (vis ma vie de merde).

Je vais enfin pouvoir passer le meilleur moment de la journée : appeler Petite Taupe pour lui dire combien il me manque, avant de me mettre à mater des émissions à la con ET m'épiler le maillot à la pince ET péter très fort au lit sans mauvaise conscience. 


Published by Chipolata -

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog