Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

C'est ce que j'ai beaucoup entendu autour de moi. L'année aurait également pu mieux commencer pour moi : en béquilles, le genou pété, je m'apprêtais à me faire opérer et à profiter d'un mois de congé-glande (qui m'a permis de relancer ce blog, au passage). Mais ce n'est pas grand chose en comparaison de ce que certains proches ont vécu, et surtout...

Sur le plan professionnel, 2012 est l'année de la gestation. Des doutes, des hésitations, de nouveaux tournants qui se profilent, tous extrêmement positifs, mais que j'ai du mal à saisir par crainte de faire le mauvais choix. En 2013, je vois ma RH et je décide enfin de mon prochain poste.

Sur le plan matériel, 2012 est l'année de l'obtention de mon permis. A 30 ans, ce n'était pas exactement du luxe. Quoique ma bagnole de fonction toutes options s'en rapproche un petit peu. 2012 c'est aussi l'année de mon passage au statut de propriétaire (enfin, d'ici une décennie et de façon minoritaire) (je pense que l'étagère supérieure des chiottes m'est déjà acquise à 100%).

Sur le plan personnel, 2012 aura été une année de questionnements, d'amitiés toujours intenses, de gros coups de mou, et de bonheur profond. J'ai toujours le sentiment d'avoir de la chance, et de savoir la saisir. Je me sens plutôt bien dans mes pompes, les projets qui me tiennent à coeur avancent tous, à leur rythme certes, parfois lentement, voire très lentement (cf. le permis, entamé en 2010) (hum), mais ils avancent. Un gros objectif pour moi cette année (article sur le sujet incoming) (c'est pour faire monter le suspense).

En attendant, je vous souhaite à chacun une belle année 2013, au moins aussi belle, ou terriblement mieux pour ceux pour qui 2012 aura été année de la lose.

Published by Chipolata - - Confessions intimes

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog