Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Il parait qu'un homme qui chope un virus hurle à la mort et fait mine d'agoniser au fond de son lit tandis qu'une femme affronte sans se plaindre la maladie.

Je déteste ces stéréotypes et idées reçues, mais sur ce coup il faut bien l'avouer : je suis un vrai garçon manqué.

Published by Chipolata - - Confessions intimes

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog