Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

En ce moment, entre mon mec qui ne peut plus rien me dire sans que je n’aboie, mon gardien qui se prend un regard consterné quand il propose de me réparer le genou avec son pistolet à colle (les conventions sociales requièrent a minima de sourire poliment dans ce cas), ma mère qui me dit « Ce n’est pas parce qu’on déjeune ensemble que je ne peux pas t’appeler demain… hein ? », je pense sincèrement le nombre de minutes durant lesquelles j’ai pris l’air depuis dix jours est inversement proportionnel à mon taux d’agressivité.

Et puis je réalise que moi qui me revendique comme simple et facile à vivre (quoi de plus pénible qu’une fille qui se revendique chieuse, d’ailleurs ?) (on me dit dans l'oreillette que je viens de perdre la moitié de mes trois lecteurs), je ne le suis plus tant que ça.

J’ai plein de bonnes, et plein de mauvaises excuses pour ça mais force est de constater que je commence à manquer d’humour (et je ne parle pas des blagues de mon concierge) et de patience, je prends la mouche plus vite que mon chat ne la chope (et oui, mon chat mange les mouches, et les moustiques, ce qui est bien commode en été d’ailleurs), je fais des caprices (il me faut bien des cadeaux pour compenser le fait que je suis déjà de mauvais poil), je me plains et je râle.

OH BON DIEU. Je suis en train de me transformer en ma grand-mère.

Il est urgent que je me ressaisisse. Ou au moins que je me fasse une raclette, pour compenser.

 

Published by Chipolata - - Confessions intimes

commentaires

goinfrette 07/03/2012 10:46

Et ben dis donc, je t'ai jamais vu dans un état pareil.
En tout cas, tes articles me font bien marrer.
(Et puis j'avoue que je suis bien placée pour comprendre le côté "je supporte plus la vue de ma fenêtre, vite de l'air")

Chipolata 07/03/2012 16:24



Oué ça fait peur hein... enfin vaut mieux en rigoler. Surtout quand ça finit par passer :)



Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog