Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

J'ai raté mon train hier soir à deux minutes près.

Le suivant a eu une heure de retard.

Ce matin, le taxi que j'avais réservé n'est jamais passé me chercher - après dix minutes d'attente, le central m'indique qu'ils n'ont aucune autre voiture, qu'ils sont atrocement gênés de l'erreur mais que je n'ai qu'à me démerder toute seule.

Le bus que j'attrape ne va pas jusqu'au terminus prévu et me largue en pleine cambrouse (ou quasi) (bien au-delà du périph, quoi).

Je me fais mal au genou en courant (avec la valise) (et l'ordi portable) (et mon sac à main qui pèse approximativement 6,4 kg, soit le poids de forme de mon chat) pour choper in extremis un autre bus et me faire récupérer par mon collègue pile à l'heure des bouchons lyonnais, et pas ceux que j'aime.

Ce soir, j'ai eu mon train avec cinq magnifiques minutes d'avance, il restait de quoi prendre l'apéro pour me consoler au wagon-bar et il n'y a personne qui pue ou hurle dans son téléphone dans ma voiture. C'est louche.

Published by Chipolata - - Au taf !

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog