Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Hier,je prends le train qui sépare Paris et la civilisation de mon lointain chez-moi (quand même accessible depuis la ligne 1, je suis née intra muros, j'ai BESOIN de pollution pour m'épanouir).

Un homme entre dans mon wagon, et demande quelques pièces ou autre pour l'aider.

Je prépare un ticket resto (roh, pas d'angélisme, je venais de claquer le PIB du Togo en produits de beauté, il fallait bien que je me rachète une conscience).

Et le mec... ne passe pas devant moi et s'installe à l'autre bout du wagon en attendant l'arrêt suivant. Je suis restée sur le cul (littéralement, avec une béquille je reste sagement assise dans les transports en commun), avec mon petit papier dans la main, la passagère en face de moi me disant "c'est le Bon Dieu qui ne veut pas, gardez ça pour vous".

Ce mec qui fait la manche vient donc très officiellement de me poser mon premier rateau du genre.

(je préfère quand même être dans le tram avec le sosie de Rajesh Koothrapali qui parle (!) avec un délicieux accent)

Published by Chipolata - - Confessions intimes

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog