Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

L'an dernier, nous avons fêté pour la première fois le réveillon de Noël chez les parents de Petite Taupe. Je m'attendais à une ambiance genre Disneyland. Sur ce point-là, je n'ai pas été déçue : en Lorrainie, c'est à qui décorera sa maison et son jardin avec le plus de Pères Noël / rennes / bonhsommes de neige clignottants. Pour le reste, je me suis longuement épanchée sur l'affaire des coquilles ici.

Cette année, je partais pleine de bons sentiments. Je n'ai pas été déçue.
 

  • La fête a battu son plein jusqu'à hyper tard (genre 21h)

  • Les coquilles ne contenaient pas de surimi, mais bien quelques noix. Mais pourquoi, POURQUOI tant de haine et du cabillaud là-dedans ? ("Chipolata, tu mets quoi dans tes coquilles ?" "Uniquement des Saint-Jacques" "... [changement de sujet]")
     
  • J'ai reçu une boîte de chocos à la menthe. Ma belle-mère : "Vous pouvez échanger si vous n'aimez pas". Petite Taupe : "Certainement, Chipo n'aime pas la menthe. Ma belle-mère : "Faites moitié-moitié" (logique : il est toujours moins pire de bouffer la moitié que la totalité d'un truc pas bon)
     
  • Autre cadeau : un coffret parfum/déo sur le thème Attrappe Mecs. LOLILOL,, je vais pouvoir choper tout plein de bolosses avec ça. Ma belle-mère est trop contente du cadeau qu'elle m'a choisi. Et du cadeau qu'elle a reçu (un coffret avec un parfum de parfumerie, pas de supermarché) (je ne suis qu'une connasse qui a des goûts de luxe).
     
  • J'ai enfin failli recevoir un autre cadeau. Ma belle-mère (qui crispe cristallise quelques unes des anecdotes, j'en suis désolée) (dire que je la trouvais si sympathique il y a encore un an) (depuis, j'ai épousé son fils) (on a les références qu'on mérite) me demande si j'ai déjà une théière. Affirmatif. "C'est bien ce qu'il me semblait, je vais donc garder cette jolie théière pour moi, ah la la je suis tellement contente de mon propre cadeau".

Le vrai miracle de Noël, c'est de se dire qu'on a encore quelques sessions de rattrapage (et qu'il me reste un an pour faire comprendre à Petite Taupe que le 24 en Lorrainie, c'est comme Capri) (FINI).


Published by Chipolata - - La familia

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog