Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Après mon opération, j'ai été arrêtée pendant quatre loooongues semaines durant lesquelles j'ai regardé mes ongles pousser et fait des concours de sieste avec le chat. C'est dire si j'ai repris le boulot avec plaisir : en effet, comme tout être humain normalement constitué, je préfère enchaîner dix clients bien chiants au téléphone plutôt que ma mère qui m'appelle deux fois par jour pour savoir comment va mon genou.

Et j'ai travaillé, travaillé, beaucoup (trop) travaillé. Le temps était digne d'un doux mois de novembre. Je n'avais aucune activité physique. Je suis pourtant restée globalement d'humeur égale : exécrable certes, mais égale. 

Et puis... je commence enfin à respirer. A reprendre une vie sociale, et même culturelle  - et je ne parle pas QUE des traditionnelles soirées Koh Lanta avec les copains qui en sont pourtant la quintessence.

Je retrouve mon Petite Taupe plus sereinement. On rigole, on se câline, on parle d'avenir, pardon on parle d'Avenir, et quand je m'endors le soir je me dis que j'ai tant de chance de l'avoir, et quand je me réveille le matin j'ai la tête dans le cul et je ne pense qu'à faire pipi. La vie est bien douce en ce moment. 

Published by Chipolata - - Trucs de cuples

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog