Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Cette journée a été longue et dure (honnêtement, je me suis vachement retenue de faire une comparaison ici). Réunion, réunion, annonce de départ (non volontaire), réunion, dossiers², j'en passe et des meilleurs. 

A 18h17, j'ai engueulé un commercial ; j'ai parfois l'impression d'être leur mère, ce qui ne me réjouit pas spécialement, surtout pour le potentiel incestueux que cela comporte. En effet, un commercial passe 55% de son temps à parler de sexe, et 45% de son temps à parler de sexe impliquant ses collègues.

A 18h42, j'ai attaqué le dernier point de ma to do list de la journée.

A 20h16, j'avais fini. Je consulte le prochain passage de mon bus (2 MINUTES BORDEL, le suivant dans 1h59 ou quasi).

Je bondis, je m'envole (sans courir quand même parce que aïe le genou) et miracle, je chope mon bus in extremis, je remercie Dieu, mes parents et le feu rouge du coin. 

J'appelle Petite Taupe qui m'annonce deux bonnes nouvelles : 

1) il n'envisage pas (de suite en tout cas) de demander le divorce pour abandon de domicile conjugal

2) il a commandé des sushis (le mercredi c'est...).

Femme comblée, je raccroche et monte le son (DIG IN THE DANCING QUEEEEEN). Je chante à tue-tête dans ma tête, les yeux fermés, les doigts en air-piano et très certainement sous le regard moqueur des autres passagers.

Le bus bat des records de vitesse et me dépose à mon arrêt vingt minutes plus tard, le seul avantage de faire des grosses journées c'est que les vieux sont devant le journal et les jeunes devant le Petit journal, en tout cas partout sauf dans leur bagnole à créer des embouteillages qui empêchent mon bus de circuler à vitesse lumière.

Le soleil se couche derrière la Défense. Temps à nouveau résonne dans mes oreilles. Je souris à m'en fendre les joues et même les oreillles. Il était temps, effectivement.


Published by Chipolata -

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog