Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

J'ai un problème (je crois bien que je t'aime).

Une tare, plus exactement. Lorsque je ne sors pas de la journée, que la seule façon de mettre le nez dehors est d'aller sur mon balcon, je suis systématiquement d'une humeur massacrante, à râler pour un rien, à déprimer  et à partir en vrille à n'importe quelle occasion.

 

Résultat : je sors de chez moi et j'évite de rester cloîtrée, pour ma santé mentale, celle de mon couple et celle de mon chat (très important, la santé mentale du chat).

 

Sauf que... je suis en convalescence. Je pensais naïvement que cet arrêt allait me permettre d'aller à la piscine tous les jours, de m'activer. Dans les faits : au bout de quatre pas, j'ai mal, il est clairement prématuré de m'activer - en plus d'être fortement déconseillé par le chirurgien. 

 

Bref, JE NE SUIS PAS SORTIE DEPUIS SAMEDI ET JE COMMENCE MECHAMMENT A PSYCHOTER

 

Je ne vous raconte pas ma santé mentale ni celle de mon couple. Quant à mon chat,au vu des litres de salive qu'il me bave sur les avant-bras, il a de toute évidence la rage. 

 

JE NE SUIS PAS SORTIE DEPUIS SAMEDI ET JE COMMENCE MECHAMMENT A PSYCHOTER ET EN PLUS JE PUE LITTERALEMENT LA CROQUETTE

Published by Chipolata - - Confessions intimes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog