Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Et voilà, mon arrêt se termine officiellement aujourd'hui et je reprends demain.

Je vais retrouver mes collègues, ceux que j'aime bien et ceux que j'aime moins ;

Mon bureau où j'ai les soleil dans les yeux le matin, alors je ferme les stores, j'oublie de les relever quand le soleil est parti, et à quatorze heures trente l'obscurité est parfaite pour une petite sieste ;

La question qui se pose fatalement tous les jours à 11h58, où va-t-on manger aujourd'hui ? ; 

Ma sérennité du travail bien fait, ma fierté d'être reconnue, mes colères qui se muent lentement en fatalisme, les coups de stress devant un agenda trop rempli, la mauvaise humeur parfois, mais surtout les sourires, les éclats de rire nerveux avant les rendez-vous cruciaux, de soulagement après, francs tout le temps.

Je n'ai pas encore préparé mon entretien annuel qui devrait avoir lieu cette semaine. Mais surtout, et c'est nettement plus grave et urgent, je n'ai pas préparé mon cartable ni mes habits. 

 

Published by Chipolata - - Au taf !

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog