Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

J'ai eu mon entretien annuel. Avec le Colonel et le Général, autrement dit ça ne rigolait pas.

Le Général m'annonce qu'on commence par ma rémunération, même si ça ne se fait pas.

Je lui demande s'il est vraiment sûr.

Il m'annonce mon augmentation.

Finalement, ça me met de très bonne d'excellente humeur pour la suite. Et hop hop, une petite avalanche de compliments. Mon seul défaut, le code du travail interdit de le dire (aka je ne couche pas). Ca fait du bien évidemment, parce que je me défonce dans mon boulot et que j'y trouve un grand plaisir, mais être reconnue, il faut l'avouer, c'est encore mieux.

En bref, le Général est très content, le Colonel est ravi, et je suis parfaitement heureuse.

 

Je rentre à la maison et je fais ce debrief à Petite Taupe. Je transmets au passage un compliment : quand une femme est aussi épanouie, il parait que c'est grâce à son mari.

... c'est donc tout naturellement que Petite Taupe m'a demandé s'il avait droit à un pourcentage sur mon augmentation. 

Published by Chipolata - - Au taf !

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog