Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

Il parait que toutes les femmes enceintes n'ont qu'une seule envie, en fin de grossesse : accoucher. Pas sûr que je sois enceinte, ou que je sois en fin de grossesse parce que pour ma part, je ne suis pas vraiment pressée.

Il y a bien quelques inconvénients à la situation : j'ai l'autonomie respiratoire d'une baleine échouée ; mon ventre est à ce point énorme que je le cogne partout (de toute évidence, j'ai donc encore grossi du bide - à ce stade-là ça ne me paraissait pas humainement possible) ; et je suis tellement fatiguée que je fais des nuits complètes (certes entrecoupées de pauses pipi) ET des siestes de deux heures l'après-midi (le Chat est content, ça lui fait de la compagnie).

Mais je profite enfin de ne rien faire. Mes journées s'organisent autour de trois combinaisons :

- canapé / télé

- fauteuil / ordi

- lit / bouquin

J'ai étonnement coupé très vite avec le boulot. Ce qui ne m'empêche pas des conf-call ragots avec des collègues à l'occasion, juste pour me tenir au courant, en revanche j'ai complètement oublié mes clients (que je retrouverai bien assez vite). J'ai écrit et ré-écrit des listes avec le contenu des valises, le to-do urgent après la naissance, etc. Nous nous sommes mis d'accord sur les prénoms (ouf : Petite Taupe effectuant la déclaration de naissance, il était prudent de valider les choix ensemble plutôt que de lui donner la tentation de donner à notre enfant son horrible prénom préféré). Nous finissons de préparer la chambre du bébé. Je suis plutôt calme, sauf quand je pense à l'accouchement - finalement, écouter les trucs de respiration pour gérer la douleur, ça aurait pu être utile. Et vais-je reconnaître le moment où j'aurais des contractions ? Cette question faisant se marrer toute femme ayant déjà accouché, j'ai tendance à penser que oui.

N'empêche que j'ai rêvé à deux reprises ces dernières semaines que le bébé venait au monde tout seul, que je les retrouvais lui et Petite Taupe à la maternité, en pleine santé, sans avoir accouché, et que je me dis que c'est vraiment une façon tranquille d'arriver au terme de sa grossesse. Même si je ne suis pas bien sûre que ça fonctionne en vrai.

Published by Chipolata -

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog