Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

La confrontation a eu lieu ce matin entre le chir et moi. Il m'a dit bonjour, je lui ai dit bonjour, il m'a souri, je lui ai souri, et on a fait comme si l'enguelade de notre dernier rendez-vous n'avait jamais eu lieu. Il m'a expliqué pourquoi j'avais encore mal, ce que je pouvais y faire. Et même si ça m'a coûté 12 euros la minute de consultation, j'en suis sortie soulagée (et reconnaissante envers ma mutuelle).

Après cela, j'ai décidé de retrouver ma bonne humeur. J'ai fumé le calumet de la paix avec un commercial (que j'avais fumé tout court hier) et, en rentrant ce soir, ai laissé sur le pas de la porte les contrariétés de la journée pour me concentrer sur des trucs cools : une copine à qui je file un coup de main pour trouver du boulot, une surprise que je commence à préparer pour l'anniversaire de Petite Taupe*, l'organisation de projets sympas pour les prochaines semaines, le choix de notre prochaine destination de vacances.

Et je crois, vu ma gueule et le nombre de personnes qui me demandent tous les jours si je suis bien sûre que ça va qu'il est plus qu'urgent que je me préoccupe un peu plus de mon bien-être et de ma santé mentale et un peu moins de dossiers stressants ou contrariants. 

Et que j'en profite pour me faire un peu chouchouter***.

 

*qui ne lit pas ce blog**

**et heureusement pour lui, il aurait trop envie de savoir ce que c'est que cette surprise (une SURPRISE)

*** AKA : réclamer des massages (j'ai mal partout) et demander 7 fois par jour c'est quoi mon cadeau d'anniversaiiiire ? ****

**** AKA je suis aussi légère qu'un éléphant obèse


Published by Chipolata - - Confessions intimes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog