Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

C'est fou comme des petits riens peuvent me mettre de bonne humeur : plus que deux injections à subir (et non, je ne pleurerai pas la visite quotidienne de l'infirmier, quand même moins sexy qu'un bon vieux pompier des familles) et surtout demain on m'enlève les fils ! Vais-je pouvoir plier le genou sans que ça ne tire ? Vais-je avoir moins mal (sachant que niveau douleur c'est déjà très supportable) ?

Cela dit ma grosse tranche de rigolade de la journée, c'est grâce à ma mère, qui m'a apporté du pain (pour mettre sous mes tartines de Philadelphia), Causette (heureux hasard avec la journée des droits des femmes) et un bouquin, Et si on parlait de sexe à nos ados.

Ma mère m'avait offert par le passé un magnifique peignoir type pilou pour être bien sûre que je reste vierge jusqu'au mariage ; mais à 29 ans et ayant convolé en justes noces, je crois qu'il va être de temps lui dire qu'il est définitivement trop tard pour faire mon éducation sexuelle. Quoiqu'il doit bien y avoir encore deux-trois positions du Kamasutra que je n'ai pas encore tentées.

Published by Chipolata - - Confessions intimes

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog