Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie décidément infraordinaire

On peut dire que ça y est, j’ai vraiment repris le boulot.

Les clients qui me remercient pour ma réactivité, les conf-calls qui s’éternisent, les livrables à rendre pour hier.

Pendant ce temps, j’entends les enfants qui profitent de la récré à l’école en bas de chez moi, mon chat ronfle dans son carton et je suis emmitouflée dans un gilet en moumoute, des chaussons et une couverture (l’avantage n°1 de bosser chez soi, il faut l’avouer) en attendant que le soleil illumine et réchauffe mon appartement (ce qui aura lieu approximativement vers 10h23).

J’ai repris le rythme : je fais chauffer de l’eau, j’oublie de boire mon thé, je refais chauffer de l’eau ; je n’arrive plus à me lever le matin ; je ne rêve que de vacances et de week-ends à l’autre bout du monde (au moins), et de longues promenades sur mes deux jambes et sans béquilles.

Le stress me reprend : les cauchemars la nuit ; et puis mon genou est tout de même un peu gonflé, rouge et chaud ; et puis cette éruption de boutons, à tous les coups j’ai chopé une infection à l’hôpital. Je sens que le chirurgien va se moquer de moi quand je vais lui poser la question, en revanche il me demandera si je lui ai apporté une clé USB pour qu’il puisse me copier la vidéo de l’opération (mais qui peut avoir envie de regarder ça ?). J’ai rendez-vous chez l’osthéo vendredi, autant dire dans un siècle, mais est-ce le mal au dos qui contribue à mon stress ou être stressée qui me donne mal au dos ? Et puis j’ai un peu la trouille de retourner au boulot, il faut bien le dire : je mets quinze minutes pour faire 300 mètres (lentement, mais sûrement), comment vais-je me débrouiller pour assurer mes déplacements à l’autre bout de la France, ou plus important, pour aller manger le midi ?

Je crois qu’il ne me reste qu’une seule chose à faire pour calmer mes angoisses : repasser une nouvelle couche de vernis sur mes ongles et/ou faire la sieste à côté du chat (mais pas dans son carton).

 

Published by Chipolata - - Au taf !

commentaires

Une vie décidément infraordinaire

Une vie encore, toujours plus et décidément infraordinaire

Hébergé par Overblog